Une page se tourne au centre de secours d’Axat, non sans un pincement au cœur,  avec le départ à la retraite de son chef de corps,  Jean-Claude Michelou. Une retraite un peu forcée puisqu’il a atteint l’âge limite réglementaire de 65 ans le 6 juin dernier, malgré des conditions physiques encore épatantes.

Ces collègues sapeurs-pompiers ne pouvant pas le laisser partir comme cela, ils lui ont concocté une soirée surprise remplie d’émotions afin de le remercier de tout le temps qu’il a consacré à la vie des pompiers d’Axat.

Beaucoup de personnes étaient présentes pour l’occasion : ses collègues sapeurs-pompiers, les chefs de corps voisins, les anciens sapeurs-pompiers, le conseil municipal mais aussi un grand nombre de personnes qui ont servi sous son commandement et qui pour des raisons diverses et variées ont dû quitter le corps de sapeurs-pompiers d’Axat.

Comme l’a si bien rappelé Marcel Martinez en introduction, Jean-Claude est une personne qui porte en lui les valeurs des sapeurs-pompiers de manière naturelle. C’est une personne passionnée,  dévouée, toujours présente pour les habitants de ce village de par son rôle de chef de centre mais aussi au travers de son emploi à la mairie. Il est toujours prêt à tendre la main et à rendre service. Des valeurs qui sont rares de nos jours et qui sont très appréciées dans les petits villages comme Axat.

Concernant son parcours, Jean-Claude est rentré au Centre de Secours d’Axat le 1er novembre 1971, à l’âge de 19 ans avec des qualités sportives exceptionnelles qui auraient pu l’amener à devenir sapeurs-pompiers professionnel. C’est le plus ancien pompier du département avec 46 années passées au service de la population de la Haute Vallée de l’Aude, du Canton d’Axat, du village, ce n’est pas rien.

Jean-Claude a également reçu de nombreuses récompenses au cours de sa carrière : la médaille d’argent du département en 1987, la médaille de vermeil en 1996. Le 1er janvier 1999,  il est nommé caporal et devient chef de centre en 2000 à la suite d’Henri Sarda.  En 2002, il est élevé au grade de caporal-chef, reçoit la médaille d’or en 2003, la médaille d’argent avec rosette en 2006 puis est décoré en 2011 par l’Union Départementale, en même temps que Jean Jacques Ondedieu et Christian Valéro, pour l’organisation du congrès à Axat. En 2014 il est nommé sous-officier au grade de sergent et reçoit en 2015 la médaille d’argent nationale, médaille remise le 06 juillet 2015 par le ministre Bernard Cazeneuve au SDIS de l’Aude à Carcassonne. En décembre 2016, il est nommé adjudant pour enfin terminer sa carrière en étant élevé au grade de Lieutenant. Un parcours exemplaire à porter secours, à aider, à soutenir, à gérer, à aimer  et à transmettre sa passion pour les pompiers.

En guise de remerciement, l’amicale a offert à Jean-Claude et à Carole, sa compagne, un compte voyage afin de profiter de ce temps qui va arriver, même s’il est fort probable que l’on continue à voir Jean-Claude très souvent aux abords de la caserne car sa porte lui sera toujours ouverte.